HERVE-1957-06-01-Retraite de l’instituteur Dieudonné Fabry – 35ans à l’école des frères

“L’Echelle” qui s’en souvient encore? Chaque matin, pour bien commencer la journée, le maître Fabry faisait découvrir à ses élèves de 5ème primaire la signification/l’orthographe de cinq ou six noms, verbes ou adjectifs. Un peu dur d’oreille, souvent en train de mettre en bouche une petite pastille noire, Il était sévère et juste. En fin de 5ème primaire, il distribuait des devoirs de vacances afin que ses protégés n’oublient pas durant cette longue période de relâche les connaissances qu’il leur avait transmises (exercices qu’il corrigeait à la rentrée des classes). Passionné cruciverbiste (il n’était pas rare que sa femme, Maria Cerexhe, le trouve durant la nuit en train de faire des mots-croisés), Dieudonné Fabry aimait la langue française où il excellait particulièrement. Durant pas mal d’années, une grille-concours de mots croisés était insérée dans notre journal local favori “Le Courrier de Herve”, grille combinée de semaine en semaine par lui-même, un grand ami d’André Chandelle, directeur du “Courrier de Herve” , avec qui il aimait jouer au billard à l’hôtel Gaspars, le mercredi après-midi.
“Jacques Smets”

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.