HERVE – Novembre 1918 – La Libération

Armistice en novembre 1918

Comme partout, la nouvelle de l’armistice victorieuse pour les alliés fut salué au Collège par de grandes acclamations. Le drapeau national fut arboré à la façade.

Bientôt les troupes allemandes commencent leur interminable défilé du retour. Elles s’arrêtent plus au Collège qu’à leur arrivée en 1914 et elles occupent divers locaux, elles auraient même voulu s’emparer de toutes les classes, mais à la demande de Mr le Directeur, la commission d’armistice installée à Spa intervient et défend aux Allemands d’occuper les classes.

Les Allemands abîmèrent beaucoup le Collège en ces circonstances.

Ce fut le 26 novembre que les premières troupes belges de la division de cavalerie firent leur entrée dans Herve.

Mr le professeur Maquinay, aumonier militaire, vint surprendre le Collège le 28 novembre, il fut salué avec enthousiasme par les professeurs et élèves et des musiciens de la Ville vinrent lui donner une sérénade.

Le lendemain, le 13ème de ligne cantonne à Herve et 2 compagnies sont logées à la grande salle, les élèves offrent spontanément aux soldats leurs literies.

Le dimanche 20 (date ne correspond pas au calendrier), la grand messe est chantée par l’aumônier Lamottre du 10ème de Ligne assisté par l’aumônier Vauthier du corps des Hamparts de la IV D.A.

A partir de ce jour, les troupes belges de l’armée d’occupation de la IVème Division d’armée passent par Herve. Puis ce sont les Français, les Anglais.

Ce fut un délire jusque fin décembre.

(Aug. Maquinay)

Laisser un commentaire