CRMT – 14-18 – ORBAN Max – Combattant-Aviateur

Il est un ancien élève du Collège Marie-Thérèse.

Voici ce qui dit Walter Pieters sur Max Orban dans son livre « The Belgian Air Service in the First World War » :

Né le 22 juillet 1881 à Herve, Max Orban était avocat au début de la guerre.  

Il était aussi un bon sportif en aviron et a remporté la Grand Challenge Cup à Henley sur la Tamise en 1906 avec le Royal Club Nautique de Gand. C’était le premier équipage non britannique dans l’histoire à gagner cette course prestigieuse.  

En tant que skiffer, il a participé à des épreuves internationales notamment à Athènes – jeux d’été 1906 (médaille d’argent avec son frère Rémy en aviron 2 places – son frère Remy sera également médaillé d’argent en aviron 8 en point aux JO de Londres en 1908).

Le 3 août 1914, il se porte volontaire pour la Compagnie d’aviateurs. Toutefois, il reçoit la Croix de guerre française avec étoile d’argent pour avoir sauvé un canon français de 75 mm à l’Yser. La façon dont cela s’est produit, tout en servant avec la Compagnie d’Aviateurs, n’est pas connue.  

Après avoir réussi son brevet de pilote, Orban est affecté au front le 10 Octobre 1915. Après avoir effectué son premier vol d’essai le 15, il commence le véritable travail le 16. Son observateur était le lieutenant Lucien Orban, lui aussi nouvellement arrivé, mais ils n’étaient pas liés par un lien familial. 

Le 21, il est choisi pour tester le nouveau BE2c, ce qui signifie que ses capacités de vol ont été démontrées dès le début.  Max Orban fut décoré de la Croix de guerre le 12 mars 1916. Un avion allié avait été abattu par des tirs antiaériens allemands et s’est écrasé sur le no man’s land. Avec deux autres hommes, Orban a réussi à ramener la mitrailleuse et d’autres pièces vitales sous les tirs d’artillerie lourde. 

En juin 1916, il devint pilote de chasse. Bien que souffrant de myopie, il a néanmoins persévéré en tant que pilote de chasse de premier ordre avec – malheureusement – pas de victoire inscrite à son nom. Le 7 septembre, l’adjudant (depuis le 6 août) Orban a effectué une mission d’escorte en faveur du F40 qui s’est envolé pour Gand et Anvers.

Le 1er octobre, il a tenté sa chance sur un ballon d’observation, lançant 200 fléchettes au drachen sans succès. Son premier véritable combat aérien n’a pas eu lieu avant le 2 mai 1917, mais le 18 octobre, il pense avoir réussi à abattre un avion allemand. Il a réclamé un Albatros abattu, mais n’a pas été crédité.  

Max Orban a effectué 366 missions de guerre et a participé à 47 combats aériens.

Il fut fait Chevalier de l’Ordre de la Couronne et décoré de la Médaille de l’Yser, Croix du Feu, Médaille de la Victoire, Commémorative Médaille 1914-1918 et obtint huit Chevrons de Front.

On pense que le Nieuport N23 (N5024) maintenant magnifiquement restauré et exposé au Brussels Air Museum, était le Nieuport d’Orban. Orban devient lieutenant de réserve le 29 septembre 1919 et s’installe à Anvers où il reprend sa carrière d’avocat.

(Sources photos : Doppagne Philippe, Vieilles Tiges, Pieters Walter)

Laisser un commentaire