JOSE – Hubertfays – 1913 – La Forge

Forges  – Chaussée de Soumagne à Huberfays.

Pascal Nizet est à gauche près de la roue, derrière lui un jeune apprenti. Au fond de la forge se trouve son frère Jean Nizet, seul rescapé des fusillés  de Labouxhe-Melen en août 1914.

Après avoir fait le mort, il a rampé jusque la ferme voisine la faveur de la nuit, puis s’est caché pendant plusieurs mois, rue de Liège à Verviers chez les Duysens-Nizet. Par après, il a habité rue Moreau à Herve. Son fils est Georges Nizet, peintre en bâtiment.

Pascal Nizet est décédé en 1919 de la grippe espagnole.

Cette forge est restée quasiment en l’état jusque début des années 60, j’y suis encore allé avec mon oncle G.Dumollin vers 52-55 pour le « ferrage » du cheval de trait. Elle était exploitée par Nicolas Wislet et son épouse s’occupait d’un magasin d’alimentation à droite de la forge juste au coin du chemin. On y buvait volontiers une « petite goutte »….( sic. Georges Wathelet )

Une réflexion au sujet de « JOSE – Hubertfays – 1913 – La Forge »

  1. Cette forge est restée quasiment en l’état jusque début des années 60, j’y suis encore allé avec mon oncle G.Dumollin vers 52-55 pour le “ferrage” du cheval de trait. Elle était exploitée par Nicolas Wislet et son épouse s’occupait d’un magasin d’alimentation à droite de la forge juste au coin du chemin. On y buvait volontiers une “petite goutte”….

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.