Le 12ème de Ligne

Source : https://www.amicale12-13li.be/Pages/historique.php

Historique du 12ème de Ligne

En 1831, au lendemain de l’indépendance, le 12e de Ligne, à peine constitué à partir des Corps de volontaires, participe avec éclat à la campagne de libération de la Belgique. Il s’y distingue aux combats de CAPPELEN, BOUTERSEM et BECQUEVOORT. Fidèle à sa devise, le 12e de Ligne se trouve en août 1914 à l’avant-garde de la position fortifiée de LIEGE. Après y avoir contenu et repoussé le premier choc ennemi, il recule lentement de position en position. Il se battra en septembre sur la Dyle et dans ANVERS pour arriver à la mi-octobre derrière DIXMUDE.

Du 19 au 26 octobre, jour et nuit sans répit, sans la moindre défaillance, ils résisteront aux assauts les plus furieux. DIXMUDE reste finalement en nos mains, mais le Régiment y a perdu le tiers de ses effectifs. Au cours de la longue et pénible guerre de tranchées, le 12 se distinguera encore en avril 1918, à MERCKEM. Lorsque débutera l’offensive libératrice en septembre 1918, ce sera le 12e de Ligne qui, à l’avant-garde, s’emparera de haute lutte de STADENBERG, un des points forts de la pos-tion ennemie et, poussant de l’avant, le Régiment atteindra la LYS.

A l’issue de la première guerre mondiale, notre drapeau a reçu le plus grand nombre de citations : LIEGE, ANVERS, DIXMUDE, YSER, MERCKEM, STADENBERG et LA LYS. L’inscription « Campagne 14-18 » rappelle la participation du 12ème  à toute la guerre ainsi que 38 officiers et les 1400 sous-officiers, caporaux et soldats tombés au champ d’Honneur.

A la mi octobre, derrière l’YSER où il reçoit mission de défendre DIXMUDE le Régiment, commandé par le Colonel AEM JACQUES, va écrire la page la plus glorieuse de l’histoire. Cela lui valut l’honneur de voir son drapeau décoré de la Croix de l’Ordre de Léopold par le roi ALBERT I lui-même et d’accueillir dans ses rangs le prince héritier, futur Roi LEOPOLD III, père du Roi ALBERT II.

Son Chef de Corps de l’époque le Colonel AEM JACQUES sera anobli et deviendra le baron JACQUES de DIXMUDE.

Notre drapeau fut décoré de la Croix de Chevalier de l’Ordre de Léopold le 27 octobre 1914 : ”…en récompense des actions d’éclat accomplies par le régiment au cours des engagements de la Campagne et notamment à DIXMUDE ”.

Enfin n’oublions pas que le 12e de Ligne fut choisi par le Roi Albert pour y incorporer son fils.
Le futur Roi Léopold III. S’adressant au Régiment, réuni le 5 avril 1915 pour accueillir le Prince Léopold, le roi Albert déclarait notamment : ”si j’ai choisi le 12e de Ligne pour que mon fils y soit formé au métier des armes, c’est parce que ce Régiment s’est distingué entre tous par sa vaillance au cours de sa campagne passée”.

En 1940 la guerre atteignit à nouveau la Belgique et le 12e de Ligne, suivant la voie tracée par ses aînés de 14-18 et commandé par le Colonel Yvan Gérard, allait prendre sa part dans les combats de la campagne des 18 jours. A KUURNE, avec des effectifs réduits, il supporte le poids de l’attaque d’une division appuyée par une puissante artillerie, action qui lui vaudra la citation LA LYS 1940 et l’attribution au Régiment de la Fourragère de l’Ordre de Léopold avec liseré d’argent.

 

Les différentes dénominations du Régiment depuis 1831 :

  • 12ème Régiment de Ligne de 1831 à 1940
  • 12ème Bataillon de Ligne de 1944 à 1984
  • 12ème Bataillon de Ligne Prince Léopold de 1984 à 1993
  • Régiment 12ème de Ligne Prince Léopold – 13ème de Ligne de 1993 à 2011
  • Bataillon 12ème de Ligne Prince Léopold – 13ème de Ligne (Bataillon d’Infanterie Légère) depuis 2011.

Le drapeau du 12ème de Ligne

Au cours d’une cérémonie qui eut lieu à Gand le 12 janvier 1832, le Roi LEOPOLD Ier remit le drapeau au 12ème Régiment de Ligne en la personne du Colonel DEVAUX (2ème Chef de Corps du Régiment 1831-1835).

Ce drapeau porte dans ses plis les citations suivantes :

 

LIEGE – ANVERS – DIXMUDE – YSER – MERCKEM – STADENBERG

– LA LYS – CAMPAGNE 1914-1918 – LA LYS 1940.

Les Citations, Inscriptions et Décorations méritées par nos Anciens :

« LIEGE » Pour commémorer la belle conduite du 12 Li au cours de la glorieuse défense de LIEGE en août 1914 (avec les 9, 11 et 14 Li et 4 Ch).

« ANVERS » Pour commémorer la participation du 12 Li aux opérations sous ANVERS du 20 août au 8 octobre 1914.

« DIXMUDE » et la CROIX de CHEVALIER DE L’ORDRE DE LEOPOLD Pour la belle conduite du 12 Li pendant les journées du 14 au 26 octobre 1914 (avec le 11 Li).

« YSER »

« MERCKEM » Pour commémorer la belle conduite du 12 Li au cours des combats du 17 avril 1918 (avec les 9, 11, 14 Li et 1 Ch).

« STADENBERG » Pour commémorer les hauts faits d’armes accomplis et l’héroïsme déployé par les troupes au cours de la victorieuse offensive commencée le 28 septembre 1918 (avec le 9 Li et le 11 Li).

« LA LYS » Pour commémorer la glorieuse conduite du 12 Li pendant les journées du combat des 14, 15 et 16 octobre 1918.

« CAMPAGNE 14-18 »

« LA LYS 1940 » Le 24 mai 1940, chargé avec des effectifs réduits de défendre la LYS sur le front KUURNEHARELBEKE, a supporté le poids de l’attaque violente de toute une DI allemande, soutenue par l’action massive d’une puissante artillerie. Après avoir résisté vaillamment sur le premier échelon, bien que submergé sur sa droite et découvert sur la gauche, a, malgré des pertes élevées, opposé, avec l’appui de quelques batteries, une résistance opiniâtre sur le deuxième échelon.

« La fourragère aux couleurs de l’ORDRE de LEOPOLD de 2èmeCLASSE » a été décernée au 12 Li, pour HUIT citations, par Arrêté Royal 2642 du 1 mars 1954

Laisser un commentaire